Logo

See Your Message Here

If you are interested in seeing your organization's message on CSRWire.ca, please contact us at:

1.416.972.7401
mleung@ecostrategy.ca
Ontario, Canada

Want More Depth?

If you're looking for more info on this story, we'd be happy to set you up with someone to speak to about why this story is relevant to your audience.

Interview Opportunity

Looking to add more depth? We can schedule an interview for you with the people mentioned here. Call:
416.972.7404
Or email: mleung@ecostrategy.ca

For More Information

If you'd like any more details about this news, or would like to get the inside scoop on upcoming, similar news, send us an email: distribution@csrwire.ca

Advertisements

Le gouvernement de l’Ontario peut économiser de l’énergie et de l’argent dans les écoles de la province

Tuesday, January 8th 2013 10:15:43am

Le 8 janvier 2013 - M. Gord Miller, le commissaire à l’environnement de l’Ontario, dit qu’il est possible de consacrer plus de fonds à l’enseignement en classe qu’à l’heure actuelle, si le gouvernement de l’Ontario et les conseils scolaires de la province font davantage d'efforts pour réduire leurs factures d’électricité et de gaz naturel.

Aujourd’hui, M. Miller publie le volume deux de son Rapport annuel sur les progrès liés à l’économie d’énergie, 2011. Le rapport traite tous les ans des réductions de la consommation de l’énergie, de l'amélioration de l’efficacité énergétique, des progrès et des obstacles dans le milieu de l’économie d’énergie. M. Miller a publié le volume un de son rapport en juin 2012.

Le rapport révèle qu’on dépense près de 340 millions de dollars en Ontario pour approvisionner les écoles publiques de la province en chaleur et en électricité. « On peut vraiment réaliser des économies si on améliore l’efficacité énergétique des écoles, dit M. Miller, et heureusement on peut réduire les dépenses consacrées à la consommation d’énergie sans avoir une incidence sur le milieu d’apprentissage ».

Le rapport indique aussi que le gouvernement de l’Ontario a dû abandonner son objectif de réduire la consommation d’énergie des écoles de 10 %, parce que certaines écoles ne pouvaient pas mesurer la leur. En conséquence, il a créé la base de données sur la consommation d'énergie pour recueillir des données sur la consommation d’électricité et de gaz naturel de chacune des écoles publiques de la province.

« On ne peut pas gérer ce qu'on ne peut pas mesurer est un dicton bien connu, dit M. Miller. La base de données est un outil important dont les conseils scolaires peuvent se servir pour trouver des occasions et améliorer l’efficacité énergétique de leurs écoles. »

Le commissaire à l’environnement souligne la réussite du Simcoe County District School Board (SCDSB). Les données sur la consommation d’énergie de ce conseil mesurent l’ampleur de l’efficacité énergétique de ses écoles. « Le conseil scolaire a remplacé les chaudières et les fenêtres, il a changé les lumières et il a amélioré l’équipement de chauffage et de climatisation seulement dans un tiers de ses écoles. Au bout de trois ans, il avait réduit de 16 % la consommation d’énergie par mètre carré et il avait économisé plus de 500 000 $ par année ».

Malheureusement, dit le commissaire, le ministère de l’Éducation a décidé de limiter l’accès à la base de données aux conseils scolaires et il a rejeté l’an dernier une recommandation du CEO qui voulait que la base soit ouverte à tous. Cette restriction ne permet pas de déployer pleinement les efforts d’économie d’énergie.

« Le ministère et les conseils doivent régler cette situation. Le ministère dit qu’il ne rendra pas publiques les données des écoles de la base sur l’efficacité énergétique, car elles appartiennent aux conseils scolaires. Je crois cependant que les parents, les élèves et les membres de la collectivité souhaitent connaître le rendement énergétique de leurs écoles ».

M. Miller souligne que la publication des résultats pourrait aussi aider les conseils scolaires à améliorer l’efficacité énergétique de leurs établissements. « Les entreprises qui ont de l’expérience dans le domaine pourraient analyser les données et proposer des solutions novatrices pour améliorer l’efficacité énergétique. »

Le rapport félicite le ministère d’avoir fait des efforts de façon proactive dans les dernières années. Grâce à cette base de données, les conseils scolaires sont largement loin devant les municipalités, les hôpitaux et les établissements d’enseignement du secteur parapublic en ce qui a trait à la planification et à la déclaration de l’économie d’énergie. Ils devront eux aussi faire rapport à ce sujet à compter de cet été. « Le ministère devrait franchir les prochaines étapes et fixer des cibles très ambitieuses d’économie d’énergie pour le secteur. »

Un prochain rapport du CEO se penchera sur trois programmes du ministère de l’Éducation qui constituent des sources de financement pour économiser l’énergie dans les écoles.

- 30 -


Téléchargez le Rapport annuel sur les progrès liés à l’économie d’énergie, 2011 (volume deux) à l’adresse http://www.eco.on.ca.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Hayley Easto [en anglais seulement]
Coordonnatrice, Communications et Relations externes
Commissaire à l'environnement de l'Ontario
416-325-3371 / 416-819-1673 / 1-800-701-6454
hayley.easto@eco.on.ca

Jean-Marc Filion [en français]
Porte-parole pour le commissaire
Commissaire à l'environnement de l'Ontario
705-476-9665 [North Bay]

Also available in English.

Le CEO est nommé par l'Assemblée législative pour agir comme agent de garde environnemental et indépendant pour la province et faire rapport sur les décisions gouvernementales environnementales.